Solidarité : L’engagement d’Arhella Elsody

LA FRANCE, la patrie dont je ne saurais déraciner mon cœur par Arhella ELSODY

 

Arhella ELSODY est la mère de quatre enfants. Assistante de direction dans la fonction publique et adjointe au Maire de Drancy, elle a grandi en Seine Saint-Denis. Son père est arrivé d’Algérie en 1947 pour rejoindre son grand-père qui travaillait en France depuis les années 1920.

L’engagement d’Arhella débute à l’an­nonce du projet de loi du mariage pour tous en 2013.

L’annonce d’une telle loi, pré­tendument adoptée « au nom de l’égalité», dans un contexte économique et politique qui appellerait d’urgence d’autres réformes, suscite en elle une grande colère.

Elle dé­cide alors de rejoindre La Manif Pour Tous et rejoint le mouvement en Seine Saint-De­nis.

«J’ai milité sans relâche sur le terrain et, mobilisation après mobilisation, j’ai fait des rencontres. Très vite, alors que je n’avais ja­mais fait de politique, j’ai pris conscience de l’importance de s’engager.»

 

Restait à déci­der où.

La rencontre des dirigeants du Parti Chré­tien Démocrate conduit celte musulmane à décider d’adhérer à ce parti, qu’elle trouve «en adéquation avec (s)es convictions et les valeurs qu'(elle) défend »,

« En tant que citoyenne française, dit-elle, j’avais le devoir de participer activement à la vie politique pour contrecarrer ce que le Pouvoir considérait comme un change­ment de civilisation, lequel nous mènerait inéluctablement au chaos».

Elle décide alors de proposer sa candidature aux muni­cipales de 2014 et de rejoindre l’équipe du Député-Maire de Drancy qui lui réserve un accueil favorable en pleine connaissance de cause et la nomme adjointe au Maire.

Elle est aujourd’hui porte-parole du Collectif Familles 93, association selon la loi de 1901, présidée par Jean de Launoy, qui anime un site internet éponyme et développe une ac­tion importante en direction des jeunes de ce département.

«Jamais je ne renierai mes origines ; pour autant, de toute ma chair, je suis totalement française».

Son engagement est celui d’un « nouveau projet politique pour la France.» Un projet politique à son image, celle d’une France apaisée, d’une France qui s’accepte et qui assume son identité. Une identité qu’elle estime s’appuyer sur son histoire et sur sa religion. « Une France aux racines chrétiennes, dit-elle, avec laquelle elle par­tage de nombreuses valeurs : la famille, la dignité humaine, le respect de la vie, depuis la conception jusqu’à la mort naturelle, une France fière de sa langue et de son histoire, qui a rayonné à travers le monde.»

Arhella ne veut pas, nous dit-elle, d’une France fracturée par l’émergence du com­munautarisme «érigé par nos hommes politiques au nom du vivre ensemble : Ce communautarisme nous a plongés dans le repli identitaire, en fractionnant la France en une multitude d’espaces où chacun vit replié sur lui-même en s’enfermant dans sa culture, sans lien avec le pays. Ce n’est pas la France qui m’a vu naître : «Cette France, que nos politiciens nous proposent c’est la France du renoncement, de l’instabilité qui favorise la haine et le rejet de l’autre ».

Elle dit et redit aux jeunes des banlieues qu’ils doivent saisir cette chance d’être nés en France ; ce privilège insigne que leur donne leur pays – l’accès à l’éducation, à la santé, à la connaissance et à la liberté. «Il n’y a pas de fatalité, chacun peut s’ap­proprier cette France dans ce qu’elle est en donnant juste un peu de lui-même et en résistant à ce projet mortifère que les partis dominants, appuyés par les médias qu’ils contrôlent, veulent nous imposer.»

 

Elle aime à citer Marc Bloch qui résume « parfaitement» les raisons de son engage­ment «La France, la patrie dont je ne sau­rais déraciner mon cœur. J’y suis né, j’ai bu aux sources de sa culture. J’ai fait mien son passé, je ne respire bien que sous son ciel, et je me suis efforcé, à mon tour, de la dé­fendre de mon mieux ».

(« L’Étrange défaite », septembre 1940).

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*